Comment éviter les arnaques “mails” les plus fréquentes ?

4 février 2021
pishing éviter les arnaques

Nous avons régulièrement des clients qui nous demandent si tel ou tel mail est légitime ou si c’est une arnaque. On peut le dire, à 99% du temps, oui, ils le sont ! Alors, comment ne plus se faire avoir ? Comment s’en prémunir et les éviter ? Voici quelques pistes pour les démasquer, c’est parti !

Le pishing

Qu’est-ce que le pishing ? Si vous ne connaissez pas le mot, vous connaissez certainement le principe ! Une pseudo entité que vous connaissez (ou pas) essaie de récupérer des informations confidentielles via différents procédés : faux mails, piratage de sites… Et qui n’a jamais reçu ce genre de mail frauduleux… Comment les détecter ? Voici quelques exemples.

Faux mail pour récupérer des infos condidentielles (mot de passe / CB…)

Ici, nous vous montrons le mail d’une soit disant banque… Les point à regarder : l’adresse mail, les liens de destinations et l’orthographe

Faux mail

Comme vous le voyez, le nom de domaine qui figure après l’arobase n’est pas celui du crédit agricole mais celui de lemissaire.com. Nous pouvons donc déduire avec certitude, juste en regardant cet élément, que cet email n’a pas été envoyé par la banque.

Ensuite, regardez où mènent les liens en les survolant avec votre souris : il ne dirige absolument pas sur le site de la banque mais sur un site tiers, qui subtilisera vos informations. Attention, vérifiez bien tous les liens ! Il se peut qu’il y en ait quelques uns qui soient corrects, soyez vigilant !

L’orthographe et la grammaire peuvent aussi trahir le “pisher”. Pretez-y attention ! Par exemple, si vous lisez la phrase surlignée, elle ne veut pas dire grand chose… Dans le doute, connectez-vous directement sur le site en question sans cliquer sur le lien de l’email.

Fausses commandes

Avis aux commerçants !!! Si vous recevez une commande d’une entreprise que vous ne connaissez pas, directement par email, avec une pièce jointe, alerte !!!

Fausse commande

Tout d’abord, regardez si des coordonnées apparaissent. Ici, comme vous pouvez le constater, il n’y en a aucune, cela doit vous mettre la puce à l’oreille. Un fichier zip en PJ ? Double puces à l’oreille, ça sent mauvais… N’ouvrez pas ! Dans le cas où vous avez un doute et que vous pensez que la commande est légitime, répondez simplement à l’email pour obtenir des informations supplémentaires. Mais n’ouvrez surtout pas la pièce jointe avant vérification !

Faux contrats

Pareil, vérifiez si des coordonnées apparaissent quelque part et vérifiez l’adresse mail.

faux contrats

Pas de coordonnées et email du type free, outlook ou hotmail ? Il y a 99.99% de chance que l’email soit un faux. L’orthographe, la grammaire et les différentes erreurs dans l’email peuvent aussi vous alerter.

Encore une fois, en cas d’incertitude, recopiez une partie de l’email sur un moteur de recherche. Si vous retrouvez les mêmes phrases ou le même email dans les premiers résultats sur des sites du genre arnaques.com… Bein supprimez le message et passer votre chemin…

faux contrat

Voilà, nous espérons vous avoir donné quelques clés pour démasquer ces emails frauduleux. Pour conclure : vigilance, prudence et contrôle vous permettront de ne pas vous faire avoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *